Salut les amis,

Dans cet article je vais vous parler d’Andorre, une petite principauté entre la France et l’Espagne que j’ai eu la chance de visiter.

Il sera divisé en plusieurs parties car c’était une semaine vraiment chargée pour moi et j’ai énormément de choses à vous raconter.

Ça faisait très longtemps que je n’avais pas vu autant de neige et quand on parle d’Andorre, on parle de montagne, de neige et de ski !
Andorre abrite les pistes les plus réputées en Europe et certaines de celles-ci sont utilisées lors des championnat mondiaux !

  • Andorra Winter Rallye
  • Coupe du Monde de Ski de Montagne
  • Swatch Freeride World Tour
  • Coupe du Monde de Ski Alpin Féminin
  • Swatch Skiers Cup 2016
  • Coupe du monde de kilomètre lancé

La neige et le ski sont donc les principaux motifs de visites d’Andorre. Il s’agit d’une histoire qui commence en blanc dans les stations de Grandvalira et Vallnord, une référence européenne dans le domaine du ski et des sports d’hiver.

La Principauté est incontournable durant la saison hivernale avec 303 km de pistes de ski. Elle dispose de plus de 1200 établissements commerciaux, 440 restaurants, de produits touristiques uniques en Europe comme Caldea et Inúu, centres thermaux de référence, et d’une multitude d’activité.

Les Activités

Voici quelques-unes des activités les plus insolites de l’hiver andorran. :

Bien manger !

Oui vous attendiez ça aussi 😉
La cuisine andorrane, nettement influencée par les cuisines française et espagnole, est caractérisée par son esprit traditionnel de montagne et ses excellents produits
Parmi les plats les plus recherchés, je peux vous citer le trinxat de montagne, un plat à base de purée de pomme de terre, de chou et de lard, l’escudella (pot-au-feu traditionnel), la viande grillée ou cuite à la pierre, la truite de rivière cuite de mille manières, le gibier, ainsi que la morue ou les fruits de mer qui sont associés à la viande dans le délicieux mar i muntanya (plat à base de poisson et de viande)

Andorre en quelques chiffres

  1. 805 est l’année de fondation d’Andorre par Charlemagne, selon la légende
  2. 14 mars 1993, signature de la Constitution d’Andorre
  3. Population (2014) : 70 570 habitants
  4. Âge moyen de la population : 40,2 ans
  5. Superficie : 468 km2
  6. 72 sommets dépassent les 2000 m d’altitude.
  7. La vallée de Madriu-Perafita-Claror s’étend sur 4 247 ha, et a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO dans la catégorie paysage culturel
  8. Deux parcs naturels : Parc naturel de la vallée de Sorteny (1 080 ha) et Parc naturel communal des vallées du Comapedrosa (1542,6 ha)
  9. Le sommet le plus élevé d’Andorre est le Comapedrosa, culminant à 2 942 mètres.
  10. Le point le plus bas du pays est 840 mètres, à la frontière de la rivière Runer
  11. La température moyenne annuelle est de 9,9 degrés (2014)
  12. 7.796.770 visiteurs : 47,4% espagnols, 43,4% français et 9,2% d’autres nationalités (2014)
  13. 34.019 places occupées dans 241 établissements touristiques (2014)
  14. 303 kilomètres de pistes de ski avec 65% de surface skiable garantie avec de la neige artificielle et deux grands domaines skiables (Granvalira et Vallnord).

Je ne vais pas vous mentir, je ne suis pas un grand fan de sport de glisse (le problème c’est que je ne suis pas très doué XD) et j’ai donc décidé de vous épargner les photos de mes chutes mémorables. Je vais vous faire découvrir les clichés de quelques-uns des paysages magnifiques que j’ai pu contempler lors de ce formidable passage sur les sommets.

Suite de l’article —-> http://www.alisuna.fr/andorre-part-2/