Follow Me !
Facebook Twitter Linkedin Instagram Snapchat

CUBA

Aujourd’hui je vais vous parler de mon dernier voyage : Cuba.
Dans cet article, je vais vous parler du pays, dans ces GRANDES LIGNES.
Ce sont des informations dont j’ai eu la chance de recueillir auprès des habitants sur place mais aussi des passages avec mon propre ressenti et vécu sur 2 semaines.
J’espère qu’un jour vous aurez la chance de pouvoir visiter Cuba et faire votre propre opinion. En attendant vous y trouverez des infos utiles afin de bien préparer votre départ et j’espère vous faire voyager un peu avec moi.

C’est parti !

1) Population & Langue

Pour commencer Cuba à une population de 11,48 millions et sa langue officiel est l’espagnol. Vous allez me dire rien d’intéressant, j’aurais pus aller sur wikipedia. L’espagnol cubain est diffèrent de l’espagnol que vous avez pus entendre, les expressions, l’accent ou encore certaines lettres « mangé » comme les « s » par exemple, pour le coup au début c’est assez compliqué à déchiffrer. Dailleurs l’anglais et très peu parlé, c’est intéressant quand on se dit que Miami n’est qu’a 1h d’avion.

2) La Ville

La Havane est divisé en 2 grands quartiers principaux :
– Vieille Havane
– Nouveau Havane
Se qui m’a marqué en premier lieu c’est le nom des rues et avenues. C’est simple il y en a pas (du moins pas utilisé). La ville est diviser en « Block » par des avenues principales et rues numérotées ; par exemple quand vous donnez votre adresse cela donne : « j’habite Avenue 15 rue 5 » ou encore « Avenue 23 numéro 10 » etc… Très proche voir même copié sur le système américain.

Pour en revenir aux 2 quartiers distincts, en réalité il n’y à pas beaucoup de différences. Entre chaque quartiers, seulement une date de construction les séparent. les constructions avant 1940 = Vieux Havane et après 1940 = Nouveau Havane. Le Vieux Havane reste tout de même plus authentique, nombreuses places à visiter, plus de restaurants, plus d’Histoire, ce qui est logique.

3) La monnaie & Les Banques

Un Conseil : A lire attentivement et partager ce contenue avec amis/proches/collègues qui ont prévu un voyage à Cuba.
Alors la nous rentrons dans un sujet farfelue !
Si je vous dis sa, c’est que moi même j’en ai fais les frais sur place et je suis resté parfois sans argent pendant plusieurs jours. Si vous êtes un aventurier c’est drôle, pour d’autres c’est assez traumatisant.
Bref, pour commencer à Cuba il y a deux monnaies, Le Peso (CUP) et le Peso convertible (CUC). Imaginez la France avec de l’Euro et le Franc toujours en circulation. Les billets ont les mêmes couleurs même tailles mais pas la même valeur. (voir plus bas)
1 Peso convertible (CUC) = 24 Peso (CUP)
1 Euro = 1 Peso convertible (varie en fonction du taux de change)
Ps : Je me suis fait avoir ! J’ai donné un billet de 20 CUC pour une note de 10. Le serveur ma rendu 10 CUP.
Alors faite attention et ne vous faite pas avoir comme moi. Vérifiez vos billets !
Et c’est pas fini…
Internet n’est pas démocratisé à Cuba, se que nous allons voir plus bas. Donc qui dit pas de connexion internet dit pas de TPE dans les restaurants ou commerce (TPE : boitier qui te permet de payer directement avec ta carte bancaire) sauf dans les « grandes structures » ce qui oblige la population à aller retirer sans arrêt dans les automates. Il se crée alors des files d’attentes interminables que se soit devant les distributeurs ou avec un conseiller. Certains de ces automates vont parfois jusqu’à ne plus contenir de billets.
De plus si vous avez un problème de carte bancaire sur place, vous pouvez demander à un proche de vous faire un virement via Western Union. Eh bien Non, ça serait trop facile. Il faut que la personne qui reçois l’argent soit Cubain. Si vous ne connaissait pas de cubain sur place oubliez le Western Union.
C’est un Pays qui fonctionne principalement en cash, Alors un CONSEIL, RETIREZ AVANT D’Y ALLER !

4) Internet & Téléphonie

Nous y voila, INTERNET, l’outil indispensable à l’homme du 21eme siècle habitant en grande métropole. Nous l’utilisons tout les jours et son utilisation est devenue tellement banale et un outil de travail. Pourtant dans certains pays soit il est interdit soit pas encore démocratisé. Je pense que Cuba fait partie de ces pays dont internet n’est pas répandu. Attention je n’ai pas dit qu’il n’y avait pas internet, j’ai dis « pas répandu » dans les foyers, pas comme la Coree du nord par exemple.
Il existe tout de même 11 points de connexions (parc) HOTSPOT à la Havane et en interne (ethernet) pour les hôpitaux, banques, ambassades etc…

C’est à dire que si tu es à Cuba et que tu dois envoyer un mail important, il faut te déplacer dans un parc ou un Hotel.
Les forfaits téléphoniques ne couvrent pas les connexions internets, pas comme en France ou les forfaits se résument aux appels et GO internet (un pack). Pour internet Il vous faut donc aller acheter une carte en plus dans un point de vente (ETECSA) qui contient un mot de passe WIFI d’une durée de 1h ou 5H.

5) Les Taxis & véhicules

Généralement quand on prend un taxi, ils sont soit jaunes soit munis d’enseignes lumineuses « TAXI ».
A Cuba il est préférable de les éviter ! Ailleurs dans le monde je vous aurais conseillé de prendre les taxis (avec compteur etc) ici c’est le contraire. Si vous me demandez pourquoi, les taxis jaunes appartiennent au gouvernement donc les prix sont relativement plus élevés. Privilégiez les anciennes voitures ! La majorité des anciennes voitures sont des taxis (taxi du peuple) et les prix sont beaucoup plus raisonnable (5 à 7 CUC max = 5 à 7 € pour un trajet en moyenne)

Que de mieux que de prendre une voiture de collection et payer moins cher ?
Petit tuto pour prendre un taxi à cuba :
les taxi se prennent en bord de route (sur les artères principales), levez la main, il s’arrêtera. Négociez avant de monter. Il est possible aussi de tomber sur un taxi déjà occupé, c’est normal, vous partagerais le trajets à plusieurs, se que l’on appellerai du coivoiturage. Dire que les applications comme blablacar et Uber ont fait énormément parlé d’elles et valent aujourd’hui des millions. A Cuba il pratique le coivoiturge depuis bien longtemps.
Comme quoi voyager et découvrir de nouvelles cultures peut t’apporter des millions si tu es visionnaire… et ça c’est vraiment cool.
Anecdote ; L’entree et la sorti de véhicule du territoire Cubain est strictement interdit. Du coup les prix des véhicules sont exorbitant.

6) Les Restaurants & La Gastronomie

(la comparaison et faite avec la France)
Les tarifs des plats varient énormément en fonction du quartier mais généralement les ils sont beaucoup moins cher qu’en France.
Par exemple, un plat de pâtes vaut 2,5 CUC = 2,5 €
La chaleur fait que l’élevage des bovins la rend compliqué, donc la viande rouge t’oublie.
Par contre il y a beaucoup de viande blanche et poisson.
En terme de spécialités culinaires je n’ai rien constaté de particulier, sauf les cocktails !
Après tout ce n’est que mon point de vue comme je vous ai dit plus haut.

Quand tu as grandi en France je peux te dire que c’est assez compliqué de faire découvrir de nouvelles saveurs à ton palais.
Et pour ça, j’ai envie de dire MERCI la France.

7) Appartements & Hotels

Ils n’y a pas énormément d’hôtels à la Havane par contre vous pouvez trouver de nombreux logements chez l’habitants (airbnb), que je trouve plus authentique personnellement.
Les tarifs des logements sont quasiment les même qu’en France (pas beaucoup de d’écart)
Anecdote ; Les cubains ne paye pas de loyer, l’eau et l’électricité sont gratuite jusqu’a un certain seuil de consommation.
J’ai eu la chance d’avoir un ami qui m’a donné un contact Franco-Cubain ayant grandi à la havane. J’ai déboursé 60 CUC par nuit, par personne, par contre le logement était immense et en plein centre, il parlait français et j’ai fini par sympathisé avec lui. Il nous a fait visiter toute la havane et raconté toute l’histoire de cuba dans ces moindres détails. Il a été plus qu’un ote et c’est devenu un ami, jusqu’a nous prêter de l’argent quand j’ai eu ce fameux problème bancaire (plus haut). Si un jour vous avez besoins d’un logement à la Havane c’est lui qu’il faut contacter. A la fois guide, à la fois ami, il à été vraiment au top.
Saulius si tu lis ce passage, ce qui me semble peut être compliqué avec les connexions internet 🙂 pensé pour toi.
Saulius : +53 52730540

8) Les Places à visiter

Ce sont les principales places, toute la Havane est magnifique. Je vous conseil de marcher et de vous perdre.

Placa de la cathédrale
placa de arma
placa vieja
placa san francisco (place des pigeons)
fusterlandia (artiste cubain qui à redécorer tout son quartier en mosaïques)
Village himanita
callejon de Hamel (soiree rumba, quartier d’artistes et sculpteurs)
maison de la musique (soiree orchestre)
Plage Santa Maria
barrio Chino (quartier chinois)

Les photos sont à la fin de l’article

9) L’Education & La Médecine

Au delà des restrictions que connait Cuba, les habitants ont le droit à une éducation et accès à la médecine gratuitement tout au long de leur vie.
C’est a dire qu’à nimporte quelle age, un cubain peut reprendre ses études.
Seuls les meilleurs ont la possibilité de poursuivre leurs études hors du territoire.

10) Le carnet de rationnement

Le smic à Cuba est de 20 CUC/ mois c’est à dire environ 20€.
Les Cubains (né à cuba) muni d’une pièce d’identité ont accès à un carnet de rationnement qui leur permet d’avoir accès à une quantité de nourriture dites « de survie » qu’ils peuvent retirer dans des points dédiés.
Ce carnet leur permet par mois à :
un poulet
du pain
du riz
du sucre
de l’huile
un poisson
des pates
dentifrice, savon…

Principalement, les cubains cumulent deux emplois afin d’arrondir leur mois en supplément de leur revenue et l’accès aux rations alimentaires.

11) Vinales, le cigare & le rhum

Quant on dit Cuba, la première chose qui nous vient en tête c’est soit la salsa, le cigare ou le rhum.
Eh bien sachez que ce n’est pas un mythe, à croire que les cubains vivent que de danse et de rhum :).
Quasiment dans tout les restaurants et bars il y a des orchestres de rumba, la joie de vivre est partout.
Pour en revenir au cigare et au rhum, je me suis rendu à Vinales, une ville de 27 000 habitants qui triple en haute saison avec les touristes qui viennent découvrir les plantations de tabac et la confection de cigare et de Rhum.
L’origine du cigare vient de cette ville, quant à sa célébrité, Fidel Castro et Che Guevara y ont contribué lors de leurs nombreuses apparitions médiatique souvent avec un cigare à la bouche (le fameux Esplendidos). Si un jour vous avez la possibilité de visiter Cuba, Vinales est incontournable. Personnellement je le recommande pour les amateurs de cigare et de rhum.

Il y a encore tellement de choses à dire sur Cuba que j’ai préféré aller à l’essentiel.
Entre cette atmosphère latine, colorée, chaleureuse, l’Histoire, l’architecture, la Culture ou encore pour les vacances, c’est une destination qui m’a énormément marqué.
J’ai fait la rencontre de très belles personnes et découvert des paysages qui m’ont coupé du monde moderne.
J’ai eu l’impression d’avoir fait un bond dans le passé.
Certes aujourd’hui Cuba est restreint à plusieurs niveaux, économique ou encore politique mais c’est ce qui lui donne son charme et ça beauté si particulière.
J’espère de tout coeur qu’un jour ça ira mieux pour ce pays et ces habitants mais je pense que l’ouverture des « frontières » feront qu’elle perdra de son charme unique. Un mal pour nous, touristes, un bien pour les cubains.

Donc Cuba, c’est maintenant ou jamais les amis !

Remerciements :

Aircaraïbe

Amina Magazine